Êtes-vous un investisseur et cherchez-vous un domaine dans lequel investir ? Le vin peut en être un. Le vin est en effet l’une des boissons les plus appréciées au monde. La France en est à la fois deuxième consommateur et producteur mondial. Il n’est donc nul doute que ce secteur est économiquement rentable. Quelle région s’y prête le mieux ? Dans quel type de vin investir ? Voici tout ce que vous devez savoir afin d'investir dans le vin.

Quelles sont les régions favorables à un investissement en vin ?

Il est souvent conseillé de diversifier les investissements. Le vin ne déroge pas à cette règle. Investir dans les vins étrangers vous évite des situations catastrophiques en cas d’année infructueuse. Sur la liste des pays les plus côtés, on retrouve l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne.

Particulièrement en France, on distingue trois groupes de régions caractérisés par le type de climat. C’est notamment le climat continental, le climat atlantique et le climat méditerranéen. Le premier est celui des régions de l’Alsace, de la Champagne et de la Bourgogne. Le second quant à lui est présent dans la Vallée de la Loire, le Sud-ouest et le Bordelais. Enfin, le climat méditerranéen est celui de la Vallée de la Rhône, le Midi, la Provence et la Corse.

Si vous devez constituer une cave ou investir en vin, il doit y figurer les vins de trois régions clés. Ce sont spécialement les régions du nord de la France : Bourgogne, Bordeaux et Rhône. Les produits de ces régions se singularisent par leur qualité première. Celle-ci en garantit une valeur ajoutée dans le temps. Ils vous assurent un investissement sécurisé du fait de leur notoriété.

Hormis ces régions d’investissement, optez aussi pour les régions du Sud de plus en plus en vogue. Ce sont notamment les régions de la Provence, de la Corse et de Roussillon.

Dans quel type de vin investir ?

Le choix du bon vin dans lequel investir est de plus en plus difficile compte tenu des habitudes variées des consommateurs ces dernières années. Le vin rouge demeure l’un des meilleurs investissements. Il est très apprécié pour ses vertus. Il représente 59 % des bouteilles vendues.

Une autre catégorie de vin dans lequel investir est le vin rosé. En France, il a connu une hausse dans son volume de consommation, environs 30 %. Il est particulièrement apprécié pour son goût et est beaucoup plus en vogue dans le sud de la France.

Malgré l’engouement pour le vin rosé, le vin blanc n’en demeure pas moins consommé. Il atteint 21 % des ventes. Des régions se spécialisent dans ladite production. C’est le cas de la Bourgogne avec une production qui avoisine 59 %.

Sur quelle année de production miser ?

Investir dans du vin de bonne qualité tient compte de l’année de production. Celle-ci est fonction de l’ensoleillement de ladite année. Certaines années demeurent des millésimes incontournables. Ce sont 2015, 2010, 2009, 2005 et 2000. Ce choix doit être proportionnel à la région de production.

Aucune région n’est exempte de concurrence en matière de vin du fait de la hausse permanente des prix et des innovations. De plus, une attention toute particulière est portée vers les vins de type bio, biodynamique et naturel. Avant tout investissement, analysez bien le marché et faites-vous conseiller au besoin.